4 erreurs de mode embarrassantes à la date limite d’inscription

La bonne tenue pour l’entretien d’embauche est une question complexe. Le message semble simple : Ma place est ici. Mais les vêtements doivent remplir différentes fonctions. Bien sûr, il doit s’intégrer parfaitement dans le code vestimentaire de l’entreprise concernée. En même temps, l’ensemble parfait souligne le caractère du candidat lors de l’entretien et, dans le meilleur des cas, témoigne d’un relâchement de la souveraineté et de l’individualité. Dans cette situation complexe, beaucoup de choses peuvent terriblement mal tourner. Seul un curriculum vitae exceptionnel peut corriger ces erreurs à la mode lors d’un entretien.

Erreur de mode #1 : Discounter au lieu de designer – et vice versa
Être sous-vêtu, mais aussi trop habillé, est l’un des faux pas typiques de la mode lors des entretiens d’embauche. Un pantalon de loisir et un polo au lieu d’un beau costume auraient pu sceller le rejet déjà lors de la poignée de main de bienvenue. En cas de doute, les vêtements devraient être un peu plus dignes. Mais un trois-pièces sur mesure avec mouchoir de poche peut également devenir une interdiction si tout le monde dans le bureau porte des jeans déchirés et des T-shirts avec des empreintes ironiques. La recherche sur les réseaux sociaux de l’employeur potentiel peut aider à choisir la bonne tenue. L’urgence est malheureusement arrivée ? Essayez de désamorcer le dérapage de la mode avec le plus de confiance possible en utilisant un slogan suffisamment vague.

Erreur de mode #2 : Déguisement
Dans votre garde-robe serait ? C’est – à part les débutants – peut-être un signe, grâce auquel il n’y a absolument rien qui, même à distance pour l’entretien, ne vous convienne tout simplement pas pour l’emploi. Rien ne vous empêche d’emprunter de nouvelles voies à la mode pour un nouveau travail. Mais si la tenue se transforme en costume, une apparence sûre d’elle est torpillée. Si vous êtes déjà en détresse respiratoire en pensant à une cravate, vous devriez considérer si un collier ouvert fera aussi bien.

Erreur de mode #3 : pas de test de fonctionnement
Toute personne qui achète une nouvelle tenue pour l’entretien d’embauche doit d’abord faire un essai pour se familiariser avec les vêtements. Quelque chose de tendu quelque part, votre pantalon se froisse, vous transpirez dans votre veste, vos chaussettes sont-elles trop courtes quand vos jambes sont croisées ? De telles sources d’erreur ne doivent pas seulement être remarquées lors de l’entretien d’embauche. Les experts Ultimate testent les chaussures neuves à l’avance sur différents revêtements de sol (parquet, linoléum, moquette). Quiconque a déjà eu à traverser un bureau à aire ouverte tranquille avec des semelles glissantes ou grinçantes sait qu’une apparence mémorable n’est pas une bonne chose en soi.

Erreur de mode #4 : trop ennuyeux
La mode peut devenir la carte maîtresse des entretiens d’embauche. Elle est capable de mettre en évidence d’un seul coup d’œil des aspects de votre personnalité qui, autrement, pourraient être difficiles à exprimer au cours d’une conversation. Une montre-bracelet, une bague ou même un choix élégant de couleurs avec une tenue sobre peuvent symboliser l’individualité et le caractère. Ceux qui optent pour un look 08/15 ne se démarqueront peut-être pas désagréablement, mais ils ne se démarqueront pas non plus agréablement de la masse des candidats.